La Conjuration des ego

conjuration.png, mai 2019Aude Vidal, La Conjuration des ego. Féminismes et individualisme, Syllepse, 2019, 96 pages, 7 €
Parution octobre 2019

Et si l'individualisme et le libéralisme, qui déterminent si fortement nos manières de considérer le monde, faisaient aussi dériver les mouvements politiques engagés pour la justice sociale et l'émancipation ? Après avoir soumis à cette question les « alternatives » écologistes, Aude Vidal interroge les nouveaux féminismes radicaux. Le renouveau que connaît aujourd'hui le mouvement semble également le déborder sur ses marges : prostitution, inclusion des femmes trans et des personnes non-binaires, difficile articulation avec les pensées queer et décoloniales sont l'occasion d'autant de frottements. Ringard et étriqué, le féminisme hérité de la deuxième vague ? Ou bien le foisonnement des féminismes d'aujourd'hui ne serait-il pas l'occasion de dérives libérales ? L'auto-détermination et la reconnaissance d'un troisième genre, non-binaire, ne nieraient-elles pas le genre comme rapport sociaux de sexe, en faisant une caractéristique individuelle ? Le féminisme du choix, en postulant que tous les choix effectués librement par des femmes sont des choix féministes, n'est-il pas devenu le point de rencontre entre féministes libérales et nouvelles féministes radicales ? Comment accueillir ces questions qui renouvellent le féminisme, souvent de manière stimulante ou salutaire, sans rien céder sur la défense des femmes et de leur intégrité ?

Commentaires

1. Le dimanche, 15 septembre, 2019, 10h29 par chasse-goupille

Bonjour,

Notre collectif réalise un petit fanzine sur l'émancipation et le vélo. Nous avons lu quelques uns de vos billets, votre livre "égologie" et quelques articles dans la revue CQFD. De plus, nous avons appris que vous faisiez du vélo à Bordeaux, ville que nous habitons pour quelques un-es d'entre nous. Voilà, nous voulions porter notre travail à votre connaissance http://wiklou.org/wiki/Chasse-Goupi...) et voir ensuite, si vous n'aviez pas quelques textes sur le vélo, ou bien créer une rencontre à Bordeaux... Ou je ne sais pas.
A voir.
Dans tous les cas, bravo et merci pour les articles et tout le travail réalisé.
Benjamin pour Chasse-Goupille.

2. Le samedi, 9 novembre, 2019, 23h03 par Petit-martin

Bonjour :)
Je viens de terminer votre livre (que j'ai pris en me fiant seulement au titre), je l'ai dévoré d'une traite. Vous avez mis en mots les questions qui tournent en rond dans ma tête sans que je puisse les faire évoluer. C'était la conversation que je revais d'avoir depuis quelques semaines ! Et quelle surprise en voyant votre photo sur internet de vous reconnaître immédiatement ! En effet j'étais venue vous écouter il y a quelques mois à Malain pour votre conférence sur les éleveurs, et là encore, j'avais été ravie de partager votre point de vue (difficile de trouver des interlocteurs pour évoquer la condition animale sans le prisme vegan !).
La question du genre dans le milieu féministe m'a pas mal obnubilée ces derniers temps et je vous remercie pour la clarté de vos positions qui m'aident à mon tour à me positionner. La question de l'individualisme m'interroge aussi dans le domaine de la reproduction (le lien entre maternage et féminisme a du mal à se faire... on doit choisir entre altérité - ou délégation du travail de care à une autre femme et émancipation personnelle).
Vous m'avez passionnée ! Je regrette d'avoir été trop timide pour vous le dire la premiere fois déjà !
Merci, je suivrais de près vos publications, et j'ai bien sur, déjà partagé mon enthousiasme pour votre livre dans mon (petit) réseau.
Bien à vous,
Amandine

La discussion continue ailleurs

URL de rétrolien : http://blog.ecologie-politique.eu/trackback/65

Fil des commentaires de ce billet