Edito

Bien sûr, nous étions bien désolé-e-s de mettre les pieds, en ce lundi 7 mai 2007, dans la France d'après. Même du pied gauche, ça faisait mal à qui aimait la justice, la solidarité, la pensée... Mais depuis 2002, et plus largement depuis l'abandon de la gauche, celle qui avait « essayé », il s'agit au fond d'un même mouvement. Dépolitisation du débat politique au profit de l'expertise économique, même biaisée. Au profit du spectacle du sport électoral. Au profit enfin des égoïsmes de qui a cessé de se définir comme personne sociale.

Du nouveau ? Un homme à la personnalité encombrante, dont on a assez décortiqué la structure mentale aberrante. Mais cette brochure s'attachera moins à la personne Sarkozy (qui disparaîtra tôt ou tard de notre horizon) qu'à la manière de penser qu'il a su imposer peu à peu à « sa » France. La rupture qu'il s'acharne à représenter est surtout l'épanouissement d'une pensée qui s'est déjà lâchée aux USA (et ailleurs) et qui trouve pour la première fois la possibilité de se lâcher en France, tel un pet longtemps contenu.

Aussi vous trouverez, décortiquées dans les prochaines pages, les notions-clef de la proposition politique sarkozyste : culture de la violence, apologie du consensus, renaissance du concept de responsabilité. On tentera également d'y montrer en quoi des systèmes anciens (la grande distribution) ou nouveaux (l'emploi à domicile), mais certainement pas créés par notre nouvelle référence, participent à modeler les structures mentales de la France des années 2007-2012. Si le propos n'y est pas toujours d'une nouveauté déroutante, on espère qu'il tisse des liens originaux entre tout ce qui se dit et se fait autour de nous. Et qu'il donne envie d'aller bien plus loin dans les idées, et de faire renaître une certaine idée de la politique.

Jointe à ce billet, la brochure version papier, avec un grand merci à Grégoire.

Ces quelques pages, partielles et partiales, pourront donner envie de poursuivre l'aventure avec quelques lectures utiles...

A lire

  • « Rêver contre soi-même », Mona Chollet, 28 mai 2007, www.peripheries.net/article311.html

Plutôt que de vouloir protéger leurs intérêts, les classes moyennes et populaires imaginent une improbable ascension sociale individuelle qui pourrait les sauver de leur destin politique et économique.

A retrouver dans Rêves de droite. Défaire l’imaginaire sarkozyste, La Découverte, 2008, 10 euros.

  • « Une machine à fabriquer des histoires », Christian Salmon, Le Monde diplomatique, novembre 2006

Fini le temps de la pensée politique, la réalité se confond avec des anecdotes prétendument « révélatrices ». Et raconter des histoires devient l'ultime arme politique de qui n'a plus rien (d'acceptable, de raisonnable) à proposer.

  • Serge Portelli, Traité de démagogie appliquée : Sarkozy, la récidive et nous, Michalon, 2006

Nicolas Sarkozy, une République sous très haute surveillance, L’Harmattan, mai 2007, d'abord publié en ligne sous le titre Ruptures sur www.betapolitique.fr

La Justice contre l'État, ou comment les magistrats se sont posés contre le système Sarko et ses simplifications abusives. Les bouquins exigeants et documentés d'un des acteurs de ce « mouvement social ».

  • « Connaissez-vous Nicolas Sarkozy ? Testez vos connaissances sur le nouveau président français »

Une collection minutieuse des faits et des paroles de N. Sarkozy, pour rétablir quelques vérités. Un souci particulier pour les questions de Françafrique. Les Renseignements généreux, brochures papier et en ligne : www.les-renseignements-genereux.org

  • « La culture du narcissisme. Les impacts du système capitaliste sur notre psychisme », Les Renseignements généreux

Une démarche qui a inspiré cette brochure-ci.

  • Serge Halimi, Le Grand Bond en arrière, Fayard, 2004

En montrant « comment l'ordre libéral s'est imposé au monde » par un changement radical de culture démocratique, économique et sociale, cette somme de près de 600 pages pourra éveiller des échos chez le lecteur de 2008. On y regrettera cependant le peu de considération pour la question écologiste.

  • La rubrique « French pride » de la revue Mouvements : www.mouvements.info

ou le numéro 52, « La new droite. Une révolution conservatrice à la française ? », novembre-décembre 2007

  • Réfutations, film de Thomas Lacoste (66’), 12 euros en DVD ou en ligne : www.lautrecampagne.org/refutations.php
  • Elyséethèque : sur elysee.fr, un accès à toutes les déclarations et tous les discours de N. Sarkozy depuis son accession à la présidence. Moins drôle qu'un texte de Jonathan Swift, mais tout aussi cruel et absurde.